1. Skip to Menu
  2. Skip to Content
  3. Skip to Footer>

Bernard Leclerc Ambassador Extraordinary and Plenipotentiary

Bernard Leclerc, is the current Ambassador of the Central African Republic in Eastern-Europe. Mr. Bernard Leclerc is an Extraordinary and Plenipotentiary Ambassador in the Eastern-European region, for the Central African Republic. His Excellency have his headquarters in the capital city of Hungary, in Budapest.

» Lire la suite...

Located in the Middle of the African Continent, The Central African Republic

Centrafrique or the Central African Republic is a landlocked.The CAR covers a land area of about 240,000 square miles (623,000 km²), and has an estimated population of about 4.4 million as of 2008.The capital city of the Central African Republic is, Bangui.

» Lire la suite...

The Economy of the Central African Republic, Based on Agriculture and Ecotourism

Ecotourism and agriculture are the two major sectors of the economy.The agriculture of the CAR is dominated by the cultivation and sale of food crops such as cassava, peanuts, maize, sorghum, millet, sesame, and plantain.The annual real GDP growth rate is jst above 3%.

» Lire la suite...
Previous
Suivant

DERNIERE MINUTE: Dans le Cadre de ses nouvelles fonctions d'Executive Vice President de la PACIFIC DEVELOPMENT FOUNDATION, S.E M. L'Ambassadeur se rendra prochainement dans Le Pacifique Sud

Les solutions de l’Ambassadeur pour l’économie française

EconomieAujourd’hui c’est la crise et cela va durer, on nous fait croire que cela va s’améliorer, c’est faux !

On se dirige droit dans le mur en klaxonnant !

La seule solution afin de faire baisser le chômage, c’est de lancer une politique de grands travaux,

D’aucuns répondront.  Où va-t-on trouver l’argent ?

La réponse est simple en faisant baisser le Chômage grâce au lancement de ces grands travaux, on va

augmenter  très rapidement la consommation et de ce fait faire rentrer de l’argent dans l’économie.

Il faut d’autre part arrêter cet engrenage d’une part d’une partie de la jeunesse qui ne fait rien si ce n’est traîner dehors à longueur de journée si ce n’est faire que des coups,voler, sans but, sans avenir…

Comment faire ? et bien c’est simple remettre en place le service national ! Effectivement ça coute de l’argent, mais cela ne vaut-il pas mieux dépenser que de laisser ces  jeunes en perdition ?

Le service national serait pour certain un moyen de se former, d’apprendre certaines  règles de vie en société, et de  profiter par exemple pour passer le permis de conduire et que sais-je encore ?

 

Ambassadeur LECLERC

Février  2013

Share