1. Skip to Menu
  2. Skip to Content
  3. Skip to Footer>

Bernard Leclerc Ambassador Extraordinary and Plenipotentiary

Bernard Leclerc, is the current Ambassador of the Central African Republic in Eastern-Europe. Mr. Bernard Leclerc is an Extraordinary and Plenipotentiary Ambassador in the Eastern-European region, for the Central African Republic. His Excellency have his headquarters in the capital city of Hungary, in Budapest.

» Lire la suite...

Located in the Middle of the African Continent, The Central African Republic

Centrafrique or the Central African Republic is a landlocked.The CAR covers a land area of about 240,000 square miles (623,000 km²), and has an estimated population of about 4.4 million as of 2008.The capital city of the Central African Republic is, Bangui.

» Lire la suite...

The Economy of the Central African Republic, Based on Agriculture and Ecotourism

Ecotourism and agriculture are the two major sectors of the economy.The agriculture of the CAR is dominated by the cultivation and sale of food crops such as cassava, peanuts, maize, sorghum, millet, sesame, and plantain.The annual real GDP growth rate is jst above 3%.

» Lire la suite...
Previous
Suivant

DERNIERE MINUTE: Dans le Cadre de ses nouvelles fonctions d'Executive Vice President de la PACIFIC DEVELOPMENT FOUNDATION, S.E M. L'Ambassadeur se rendra prochainement dans Le Pacifique Sud

Un ancien député appelle à démettre sans délai le Conseiller du président de la transition

Emile NakomboS.E M.Bernard LECLERC Ambassadeur Extraordinaire et Plénipotentiaire partage sans réserve l'appel à démettre sans délai le conseiller spécial qui avec des déclarations pour le moins stupides ne fait que d'attiser la haine.S.E appui Emile NAKOMBO seul homme politique sur le terrain qui avec ses deniers personnels va donner de la nourriture dans les camps de réfugiés en cette veille de Noël que ce soit à SOS Village d'enfants qu'au Complexe pédiatrique.

 

 

Un ancien député appelle à démettre sans délai le Conseiller du président de la transition

La crise en République Centrafricaine devient très sérieuse. Dans un communiqué de presse dont copie a été transmise à MEDIAGUINEE l'ancien député et ancien candidat à la présidentielle de 2011 Emile Gros Raymond NAKOMBO a appelé à démettre sans délai le Conseiller Spécial du Chef de l'Etat de Transition de Centrafrique qui a donné un ultimatum d'une semaine aux troupes françaises au terme duquel, ils acteraient la scission de la République Centrafricaine... 

Émile Gros Raymond 
NAKOMBO
****************
CABINET

 

Communiqué de Presse n°04

Par le passé, certains ont fantasmé sur une République dite du « LOGONE » mais la République Centrafricaine, laïque, Une et Indivisible demeure vivante. Aujourd’hui d’autres ressuscitent les démons de la division en parlant d’une partition sur une base religieuse. Ces propos, s’ils avaient été tenus par n’importe qui, auraient été considérés comme des propos de café de commerce tenu à la suite d’une overdose de stupéfiants. Mais proférés par le Conseiller Spécial du Président de la Transition, ceux-ci appellent une sévère condamnation. 

Les autorités de la Transition doivent s’en désolidariser et le Chef de l’État, démettre sans délai son Conseiller. Cette déclaration qui est une atteinte à la sûreté de l’État appelle aussi à la célérité de la Justice républicaine de Centrafrique.

J’en appelle au patriotisme de chaque Centrafricaine et chaque Centrafricain pour faire échec à cette sinistre manœuvre et œuvrer à la préservation de la République, la laïcité, la paix et la Concorde Nationale.

Bangui, 22 décembre 2013

Émile Gros Raymond NAKOMBO
Ancien Député de Berberati
Ancien Candidat à l’Élection Présidentielle du 23 janvier 2011

Share